Comprendre le processus d’estimation de la valeur d’un bien immobilier

Estimer la valeur d’un bien immobilier peut sembler aussi déroutant que le saut dans le vide. Mais, ce qui paraît effrayant à première vue est en fait assez simple une fois qu’on comprend les rouages du processus. Si vous voulez acheter ou vendre un bien immobilier sur le marché français, il est important de connaitre les tenants et aboutissants de cette estimation afin de se préparer au mieux pour la transaction future.

Comment estimer la valeur d’un bien immobilier : critères et méthodes

Lors de l’achat, de la vente ou de la succession d’un bien immobilier, il est nécessaire de connaître sa valeur réelle de marché pour traiter les transactions en toute confiance.

A voir aussi : Les avantages sans précédent de l'échange immobilier

Les critères pris en compte pour l’estimation d’un bien immobilier

Les éléments pris en compte pour faire une estimation fiable sont :

  • le cadre général du bien
  • son emplacement
  • la qualité des matériaux utilisés
  • le type de biens concerné (maison individuelle, terrain, appartement ou autres)

Les professionnels doivent prendre en compte les facteurs géographiques et urbains ainsi que les données démographiques et le secteur (logements abordables, haut standing…) pour savoir à quel niveau se situe le prix.

A lire en complément : Comprendre et optimiser la fiscalité immobilière : abattements, régimes et déductions

  • la comparaison entre propriétés similaires vendues récemment
  • l’analyse des tendances du marché et des cours proposés par les services des impôts

De plus, certaines communes fournissent des outils publics permettant aux particuliers d’effectuer une estimation basée sur un menu à choix multiples.

Les données foncières pour estimer la valeur d’un logement ou d’un terrain en France

La Direction Générale des Finances Publiques met à disposition de tous l’application gratuite « Demande de valeur foncière » qui permet aux citoyens français de consulter les données foncières des cinq dernières années pour estimer la valeur actuelle d’une maison ou d’un terrain.

L’application gratuite « Demande de valeur foncière »: fonctionnement et utilisation

« Demande de valeur foncière » est un service public qui permet aux citoyens français de connaître, via un formulaire simple et facile à remplir, les informations relatives à un bien immobilier afin d’en déterminer sa valeur exacte. Après vous être identifiés sur le serveur public grâce à votre numéro fiscal et à votre mot de passe personnel, vous devrez renseigner le type (maison individuelle ou terrain) ainsi que l’adresse précise du bien pour recevoir une appréciation fiable issue des données foncières disponibles.

Les avantages et les limites de l’utilisation des données foncières pour l’estimation d’un bien immobilier

Bien que cette application soit très pratique et facile à utiliser, il est nécessaire de prendre en compte tous les critères impactant la valeur d’un bien immobilier pour évaluer précisément sa valeur de marché. L’application ne peut pas prendre en compte les particularités inhérentes à chaque maison individuelle ou terrain (qualité des matériaux utilisés, emplacement…) ni les facteurs liés au marché (demande, services offerts, tendance…).

La différence entre l’avis de valeur et l’estimation d’un bien immobilier lors de sa mise en vente

L’avis de valeur est plus exhaustif que l’estimation car il permet de connaître la valeur marchande exacte du bien immobilier ainsi que des indications sur le prix auquel ce bien peut être mis en vente par le propriétaire. Cependant, si on souhaite effectuer une estimation rapide, dans un court délai et sans recours à un professionnel habilité, on peut utiliser les outils publics proposés par certaines communes.

Lesprofessionnels habilités à réaliser une estimation fiable de la valeur d’un bien immobilier

Il existe plusieurs professionnels capables de réaliser une estimation fiable et conforme au droit français :

  • expert-comptable doté d’une licence spéciale
  • notaire titulaire d’un Master successivement en sciences mathématiques appliquées à l’immobilier ou en science juridique et économique

Previous post Comment choisir l’emplacement stratégique pour son investissement locatif ?
Next post Comprendre et optimiser la fiscalité immobilière : abattements, régimes et déductions